Connaissez-vous l’apiculteur ? - ICKO-BLOG
< Retour à la boutique Icko-Apiculture

Connaissez-vous l’apiculteur ?

0

Quand on déguste du miel, il ne vient pas souvent à l’esprit que plusieurs facteurs se sont combinés pour que l’on puisse disposer de ce nectar à notre table. En dehors des abeilles, les principales productrices, on doit essentiellement compter aussi la participation de l’éleveur soit de l’apiculteur.

Le rôle de l’apiculteur

Dans sa plus simple définition, le métier d’apiculteur est d’élever les abeilles. Il s’occupe de la récolte du miel, de la récupération de la cire, de la gelée royale, du pollen ou de la propolis. On lui confie également l’entretien de la ruche, et les soins nécessaires pour la survie de la colonie. En principe, le plus gros du travail se situe entre le mois d’avril et celui de septembre. La fréquence de travail dépend essentiellement de la race d’abeille et des conditions climatiques de la région d’élevage. Durant le mois de mars, l’apiculteur surveille l’activité de vol des abeilles et si le climat le permet effectues les premières visites. Il doit à ce moment vérifier l’état de la colonie, du couvain, des réserves et de l’état des rayons. Il arrive fréquemment que l’apiculteur pour pallier aux pertes hivernales, s’occupe de la reproduction vie des essaims artificiels.

Devenir apiculteur

Pour devenir un apiculteur, on n’a pas besoin de diplôme. Toutefois, une formation professionnelle agricole en lycée est nécessaire. Pour cela, l’apprenti doit suivre des stages donnés par les apiculteurs expérimentés. Ces apprentissages permettront à l’étudiant d’acquérir et de maîtriser les techniques nécessaires en apiculture. Il est conseillé aussi de s’adonner à une formation sur la gestion d’une entreprise pour apprendre à gérer sa propre affaire. Pour cela, on a recours à quelques organismes de formation. Il est essentiel de bien travailler les mathématiques, le français et surtout la biologie en science naturelle pour devenir un apiculteur.

Peut-être qu’un CFPPA est proche de chez vous ?

Les commentaires sont ferms.