Maladies & parasites

La lutte contre le varroa

Qu’est ce que le varroa ? Le varroa est un acarien, parasite de l’abeille adulte et du couvain. Il est présent partout ...

Qu’est ce que le varroa ?

 

Quel est le danger pour ma colonie d’abeille ?

La présence de varroas dans la colonie provoque la maladie appelée varroose. Les abeilles infestées par le varroa sont plus petites, plus faibles, plus sensibles aux maladies. Certaines naissent avec des malformations des ailes et meurent quelques heures après leur naissance. La colonie infestée s’affaiblit progressivement et finit par mourir, le plus souvent en hiver.
Il est aujourd’hui démontré que le varroa joue un rôle prépondérant dans l’augmentation de la mortalité des abeilles et la diminution de la production de miel.

 

Est-ce que ma ruche risque d’être infestée ?

Le varroa est un parasite très contagieux. Actuellement toutes les colonies d’abeille sont infestées par les varroas. Le varroa se transmet d’une ruche à l’autre par le pillage, la dérive des ouvrières et la visite des mâles. Il est très difficile à éradiquer.

 

lutte contre varroa abeille

 

Comment faire pour protéger mes abeilles ?

Un traitement anti-varroa est indispensable chaque année, après la dernière récolte de miel, au mois d’aout et parfois en décembre. Le plan de lutte régional contre la varroose est élaboré en fonction de la circulation du parasite. C’est un plan de lutte collectif, il doit être suivi par tous les apiculteurs pour être efficace.

Le traitement de fin d’été doit être réalisé par tous les apiculteurs, tous les ans.
Juste après la dernière récolte de miel, le plus tôt possible (aout, début septembre) ; avec un médicament autorisé pour l’usage dans les ruches, c’est-à-dire ayant obtenu une AMM pour l’espèce Abeille (voir encadré) afin de garantir la sécurité de la colonie, de l’apiculteur et du consommateur de miel.

La population de varroa est forte en fin de saison apicole. La maladie peut apparaître d’un coup et compromettre le succès de l’hivernage. Traiter après le 15 septembre c’est faire prendre un risque de mortalité hivernale aux colonies.

Le traitement d’hiver est réalisé avec API-BIOXAL (acide oxalique), une seule fois par an, hors couvain

  • Il est obligatoire en cas d’utilisation d’ APILIFE VAR, THYMOVAR et APIGUARD en traitement d’été,
    –  Il est facultatif en cas d’utilisation d’APIVAR mais peut être conseillé si l’infestation est trop forte (d’après les mesures de terrain faites par votre GDSA).

 

Comment participer au plan de lutte ?

 

Le plan varroa est porté par la section apicole de l’OVS PACA et les Groupements de Défense Sanitaire Apicoles (voir encadré). Pour y participer vous devez adhérer au GDSA de votre département (voir encadré).

Vous bénéficiez alors :

  • du Programme Sanitaire d’Elevage qui vous permet d’obtenir les traitements anti-varroa, sous la surveillance du vétérinaire du groupement
  • d’une aide du conseil départemental pour l’achat des traitements
  • de conseils sur la lutte contre varroa , de rappels aux dates de traitements
  • de formations sur l’application des traitements
  • de conseils sur la lutte contre les autres maladies de l’abeille et les intoxications d’origine environnementale.

Découvrez notre sélection

(Produit d’hygiène pour la ruche)

 

 

Source : FRGDS PACA

Voir les commentaires