Nettoyer

À quoi sert le cadre d’une ruche ?

Si dans la ruche Warré, on préfère l’utilisation des barrettes, dans les autres types de ruches, on reste sur le système de ...

Si dans la ruche Warré, on préfère l’utilisation des barrettes, dans les autres types de ruches, on reste sur le système de cadre. Quel est le lien entre le nid et le cadre d’une ruche ? Pourquoi pour certains apiculteurs, ils trouvent plus leur bonheur dans cette méthode que dans une autre ? Voici quelques informations sur le sujet et comment entretenir les cadres d’une ruche.

Le principe du cadre d’une ruche

Dans le modèle de ruche traditionnelle, on retrouve celle en paille qui à proprement parler sert juste de protection pour les abeilles. Elles produisent du miel et remplissent la ruche en déposant le nectar dans les alvéoles bâties naturellement. Quand vient le moment de la récolte, comme l’alvéole est fortement collée à la ruche, on est obligé de détruire la ruche pour recueillir le miel. Aussi pour éviter le gaspillage et surtout une destruction de nid à chaque récolte, les apiculteurs ont trouvé le système de cadre de ruche. Selon les modèles, on peut trouver 10 à 12 cadres comme pour la ruche Dadant ou Lansgtroth.

Pour la règle du Bee Space découvert par Dzierzon et brevetée par Langstroth, chaque espace de la ruche sera colmatée par les abeilles. Elles le font soit par de la propolis soit par de la cire. C’est ainsi qu’on a recours au cadre d’une ruche mobile. Pour ce type de cadre, on détermine les dimensions internes et externes de la ruche selon les objectifs fixés et suivant certains critères. Ils peuvent être fonctionnels, esthétiques, biologiques, géographique, ésotérique… Le cadre d’une ruche a surtout comme première utilité d’organiser le travail des abeilles afin qu’elles ne bâtissent pas aux parois de la ruche.

 

Entretien du cadre d’une ruche

Les apiculteurs doivent entretenir chaque cadre d’une ruche chaque année après la récolte. Cela dans le but d’éliminer les impuretés mais surtout pour voir si certains cadres sont à changer. Avant toute opération sur le cadre d’une ruche, il est important de bien vérifier l’état du couvain et surtout la santé des abeilles. Quand on examine les cadres, avant de les poser un à un sur le toit, il est nécessaire de vérifier s’il n’y a plus d’abeilles et de les balayer s’il en reste. Par souci  de santé pour les abeilles, il faut travailler avec des outils désinfectés. Ce qui facilite également l’examen du cadre d’une ruche et la manipulation est la mise en place d’un support cadre.

Si le cadre est voilé ou déformé ou mal construit, on ne peut pas espérer une bonne production car cela ne respectera pas le Bee Space. Aussi lors de l’acquisition de sa ruche, il est important que l’on soit un bon menuisier ou que l’on ait recours aux services d’un professionnel pour acquérir et mettre en place chaque sa ruche. Quand on a recours à des cadres, il ne faut pas lésiner sur la qualité. Sont à éviter les cadres en bois trop légers, ceux assemblés par de simples agrafes qui risquent de rouiller, ou encore ceux qui utilisent des colles. Le fil inox est à préférer ainsi que les œillets métalliques. Ils allongeront la durée de vie de votre matériel.

Voir les commentaires
[Fancy_Facebook_Comments]