Recherche

Le leader européen du matériel apicole !

Téléphone : 04 90 40 49 71 lundi au vendredi: 9h30-12h / 14h-17h30.

Comment utiliser un enfumoir ?

Dans l’apiculture, l’élevage des abeilles, on utilise un appareil qui sert à créer de la fumée que l’on envoie aux abeilles momentanément, le temps que l’apiculteur puisse faire son travail. On appelle cet objet enfumoir. Alors comment l’utiliser et pourquoi faire usage de la fumée ?

L’allumage de l’enfumoir

Dans son aspect général, un enfumoir dispose d’un réservoir, d’un bec et d’un soufflet. Si on débute dans le métier d’apiculteur ou juste par curiosité, on se demande comment on allume l’enfumoir. Quatre critères sont à réunir afin que l’allumage se fasse sans problème. Il faut que cela soir rapide, que la fumée soit d’une quantité suffisante voire abondante et froide, qu’elle soit la moins toxique possible et que l’appareil ne s’éteigne pas dans un court terme. Il existe dans les magasins spécialisés des produits qui retardent l’extinction de l’enfumoir mais il est possible aussi de le faire par des moyens locaux. Avant tout, il est nécessaire que l’enfumoir soit de bonne qualité et qu’il soit associé à un bon combustible. Il existe quelques modèles sur le marché comme celui électrique ou un peu plus sophistiqué. Pour le premier, ce n’est pas très pratique, son poids est assez gênant et le bruit qu’il fait peu énerver les abeilles et les pousser à l’attaque.

A quoi sert la fumée  et comment entretenir l’enfumoir ?

En ce qui concerne la fumée, elle est utilisée pour masquer les phéromones des abeilles pour qu’elles ne deviennent pas agressives. En général, la fumée sort de l’enfumoir pour stresser les abeilles et les pousser à quitter le nid pour un court instant. Croyant que la ruche prend feu, elles se préparent à affronter l’incendie et c’est cet instant que l’apiculteur saisie pour faire son travail. Selon les études, la fumée trompe et cache l’odeur des gardiennes qui se tiennent aux portes de la ruche. En effet, quand elles ressentent un danger, elle dégage une odeur de venin  qui sert d’alarme à toute la colonie. Dans ce cas, il devient difficile d’intervenir dans la ruche. C’est ainsi que l’enfumage doit se faire correctement pour l’odeur du venin des gardiennes soit masquée. Il faut faire attention à la température de la fumée. Trop chaude elle aiguisera l’agressivité des abeilles.

Il est important aussi de bien entretenir l’enfumoir après utilisation. En effet, quel que soit le type de combustible utilisé, les parois internes de l’appareil se couvrent toujours de goudrons qui peuvent couler à l’extérieur et peuvent boucher le mécanisme. Pour se débarrasser de ce dépôt, il suffit d’utiliser un brûleur à gaz. La flamme fait dissoudre le goudron et il suffit de gratter les cendres. Il arrive aussi que sous l’effet de la chaleur, le corps de l’enfumoir brunit. Pour atténuer ce changement de couleur, on peut plonger la partie métallique de l’enfumoir dans un bain chaud qui contient du phosphate trisodique. Enfin pour le choix du combustible, le plus conseiller est le hêtre. Il ne donne pas beaucoup de goudron et il brûle plus longtemps que les autres combustibles.

 

 

La sélection Icko Apiculture

 

Lettre d'information du mois de Septembre

 La lettre d'information du mois de Septembre. Septembre se montre souvent comme un second et court printemps Ce dicton nous rappelle qu'après les chaleurs et sécheresses de l'été, le retour de la pluie avec le soleil encore abondant et chaud, permet à la végétation de repartir. Les fleurs sont là, les butineuses vont rentrer nectar et pollen. Depuis quelques années ce printemps s'allonge jus...

La déclaration de ruches 2017 : du 1er septembre au 31 décembre 2017

La déclaration de ruches 2017, c'est à partir d'aujourd'hui !   Tout apiculteur est tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre d’une part et leurs emplacements d’autre part 1. La déclaration est obligatoire dès la première colonie détenue. Cette déclarati...

  En cours de chargement...
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus. X