Déshumidificateur miel Otelo

SKU JE209
Description

Le déshumidificateur Otelo réduit efficacement le taux d'humidité des miels extraits afin d'éviter la fermentation et satisfaire les normes de qualité, sans produire d'HMF et sans émulsion. Il est préférable d'installer l'appareil dans un lieu où température (au-delà de 20 °C) et humidité (en-dessous de 60 %) sont maîtrisées.

Principe de fonctionnement (système breveté) :
Le miel transféré par pompage dans le récipient supérieur s'écoule par gravité le long d'une multitude de fils où il perd son humidité. Grâce à une très grande surface de contact avec l'air sec produit par le déshumidificateur intégré dans la machine, l'humidité contenue dans le miel est efficacement éliminée.
Ce déshumidificateur extrait en moyenne, 1 % d'eau de 300 kg de miel/heure. Le miel peut être passé plusieurs fois pour atteindre le taux d'humidité souhaité.

Caractéristiques techniques :
- alimentation électrique : 220 V
- puissance : 3 kW
- température de la pièce : entre 20 et 40 °C
- dimensions : 1200 x 800 x 1800 mm

Il est conseillé d'utiliser un chariot élévateur ou un gerbeur (sur sol plat) afin de déplacer le déshumidificateur.
Entretien de l'appareil débranché à l'eau tiède.

ICKO Apiculture propose également un autre déshumidificateur très professionnel : Honeydry (JE208).

Uniquement sur commande

4 440,00 €
Informations complémentaires

Avant le conditionnement et la commercialisation du miel, il est essentiel de se familiariser avec les sujets traitant l’humidité du miel, à savoir : le taux d’humidité à ne pas dépasser, les étapes à suivre au rucher et en miellerie, les outils et matériels utiles pour mesurer le taux d’humidité ou pour déshumidifier le miel.

Au rucher, il est fortement conseillé de contrôler l’humidité du miel des cadres, avant la récolte, à l’aide d’un réfractomètre, en effectuant diverses mesures d’humidité. Généralement, il suffit de placer une goutte de miel sur la lentille et de suivre les instructions notées. Cette procédure de contrôle s’exerce aussi bien à partir du miel operculé que du miel non operculé. Afin de respecter la législation, il est primordial de ne pas dépasser un taux d’humidité de 20 %. Le taux d’humidité idéal s’élève aux alentours de 17,5 - 18 %.
Le miel est hygroscopique, autrement dit, il absorbe facilement l’humidité de l’air, davantage lorsque le taux est supérieur à 55 %.
Le pourcentage d’eau (contenu dans le miel) est à contrôler car s’il est trop faible le miel est trop sec et par conséquent visqueux (environ 16 %). Au contraire s’il est trop élevé, il peut y avoir un développement de levures (au-delà de 19 %).

Lorsque le contrôle de l’humidité est positif, il est nécessaire d’utiliser un déshumidificateur. Il a pour rôle de réduire l’humidité contenue dans le miel.
Il existe différente technique mais la plus connue consiste à mettre les hausses récoltées en quinconce dans un local hermétique, puis d’utiliser un déshumidificateur adapté au volume pour sécher l'air et ainsi diminuer le taux d'humidité du miel. Cette étape peut durer entre 1 à 5 jours, cela dépend de la quantité de hausses à extraire et de l’humidité du miel.

Un bon taux d'humidité évitera toute fermentation et garantira à votre miel une grande stabilité.