Le leader européen du matériel apicole !

Téléphone : 04 90 40 49 71 lundi au vendredi: 9h30-12h / 14h-17h30

Comment devenir un apiculteur ?

Le miel que nous mangeons lors de notre petit déjeuner, ou dans les plats que nous adorons est l’œuvre des abeilles. Mais elles ne travaillent pas seules, il faut aussi qu’une personne s’occupe d’entretenir leur nid, de les nourrir et de récolter leurs productions. L’éleveur d’abeille est appelé apiculteur et pour en devenir un, certaines conditions et connaissances particulières sont importantes. C’est un métier à grand débouché et qui joue un rôle essentiel dans le développement économique d’une région.

Le métier d’apiculteur

Parmi les premiers rôles de l’apiculteur, il a en charge de prendre soin des abeilles. Pour cela il doit veiller à ce que les conditions nécessaires pour leur survie soient bien remplies. Il a comme activité d’entretenir les ruches, de surveiller la production de miel ainsi que la ponte et la santé des abeilles. Quand c’est nécessaire, il doit augmenter le nombre de ruches pour accueillir les nouveaux essaims. L’apiculteur s’occupe également de garder un œil sur la multiplication de la colonie soit par un essaimage artificiel soit par un essaimage naturel. L’enfumage aussi fait partie des attributions de l’apiculteur en dehors de la récolte de miel et la transformation des produits. Ce métier ne se limite pas à élever des abeilles, on attend aussi de lui qu’il vende et gère la production. Il installe et déplace les essaims tout comme il peut donner des conseils sur les techniques diverses en apiculture.

Les conditions et formations pour devenir apiculteur

L’apiculteur exerce son métier dans la nature. Les horaires varient selon les périodes de l’année et également en fonction des conditions climatiques. Durant les périodes défavorables, le volume de travail est réduit mais il assurera toujours les soins de la ruche, les travaux de maintenance et les réparations diverses. Comme l’apiculteur doit se protéger des piqûres d’abeille, il doit s’équiper en conséquence. Pour cela, il s’habillera de vêtements clairs et l’équipement se compose de voile métallique et de gants. A ne pas oublier les divers matériels nécessaires pour la récolte du miel et pour extraire la cire.

Pour devenir un apiculteur, il existe des formations d’initiation qui seront complétées par des stages. En effet, il est nécessaire de disposer d’expérience pour exercer ce métier à bien. Les formations sont de courtes durées mais ce sont les apprentissages qui prennent le plus de temps. On apprend aux étudiants les ficelles du métier comme comment prendre soin des abeilles, les nourrir, les techniques de production, l’entretien des ruche, la transformation des produits, la vente…. On initie également les futurs apiculteurs dans le choix des ruches, et dans les techniques pour déplacer les essaims. Les matériels de base sont nécessaires à tous les étudiants. Ils doivent disposer de voile, de gants, de ruchette et de vêtements clairs. A la fin de la formation, un examen théorique et pratique se fera pour évaluer chaque étudiant. Pendant les premiers jours de la formation, l’apprenti aura à sa charge une reine et sa colonie. L’état de celle-ci sera évalué lors de l’examen final. C’est le résultat obtenu qui déterminera si l’étudiant devient ou non un bon apiculteur.

 

 

La sélection Icko Apiculture

 

Pôle abeilles de l'INRA d'Avignon -> Résultats sur la survie et la capacité de reproduction des reines - ADAPI

Nouveaux résultats de la recherche du pôle abeilles de l'INRA d'Avignon sur la survie et la capacité de reproduction des reines Deux communiqués de presse résumant, en français, les deux articles scientifiques publiés dans la revue Scientific Reports sont disponibles sur les liens suivants :  Déclin des abeilles : l’effet conjugué pesticide-parasite affecte aussi la survie des rein...

Lettre d'information septembre

Découvrez la lettre d'information du mois de septembre... Septembre se montre souvent comme un second et court printemps Ce dicton nous rappelle qu’après les chaleurs et sécheresses des deux mois précédents, la pluie qui ne devrait pas tarder à se montrer et le soleil qui est encore abondant et chaud, va permettre à la végétation de repartir. Les fleurs sont là, les butineuses von...

  En cours de chargement...
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus. X