Le leader européen du matériel apicole !

Téléphone : 04 90 40 49 71 lundi au vendredi: 9h30-12h / 14h-17h30

L’extracteur de miel

Quand vint le moment de la récolte, les apiculteurs utilisent différentes méthodes pour recueillir le miel déposé par les abeilles sur les cadres. Si certains optent pour la méthode manuelle, les plus professionnels misent sur l’extracteur de miel. Comment cela fonctionne et quels sont les types d’extracteur de miel ?

Le mode d’emploi

Comme le miel est acide, le choix de l’extracteur de miel est important. Il doit être en acier inoxydable mais le plastique alimentaire peut aussi faire l’affaire. Dans le local d’extraction, il est très important que les portes et fenêtres soient étanches pour éviter à toute impureté de contaminer le miel. Il est possible d’avoir recours à un déshumidificateur d’ambiance et il est recommandé de disposer d’un système de chauffage pour garder la température adéquate au travail du miel.

Pour l’extracteur de miel manuel par exemple, quand les cadres ont été désoperculés, on les place dedans. La machine est composée par une cuve en acier inoxydable qui est munie d’une vanne dans sa partie inférieure. Pour l’emplacement des cadres, il est important de toujours les placer par 6 et de ne pas laisser d’espace vide pour bien équilibrer le système. Tout ceci est à faire dans le but de maintenir la stabilité de l’extracteur de miel. Quand tout est en place, on met le couvercle puis on ouvre la vanne à la partie inférieure. Ne pas oublier de placer en dessous le seau collecteur pour recueillir le produit. Avec l’extracteur de miel manuel, on peut refaire plusieurs fois la manœuvre sans risque d’abimer les alvéoles.

Les types d’extracteur de miel

On a deux types d’extracteur de miel en général. L’extracteur radiaire dans lequel les cadres sont placés dans le sens perpendiculaire par rapport au bord de la cuve. Ce système permet de vider simultanément les deux faces du cadre. Cela est possible grâce à la force centrifuge qui s’associe à la légère pente naturelle des alvéoles. La rotation se fait lente au début et accélère le rythme au fil de l’extraction. C’est le matériel idéal si le miel est fluide car le travail est rapide. C’est un peu plus délicat cependant si le miel ne l’est pas.

Pour l’extracteur tangentiel, les cadres sont en tangente par rapport au bord de la cuve. Pour ce type d’extracteur de miel, plusieurs manipulations sont nécessaires : placement et extraction lente de la première face des cadres, retournement des cadres et même procédé pour la deuxième face. Le travail est refait en plusieurs fois jusqu’à ce que les cadres soient vident. Cette méthode est utilisée par les apiculteurs amateurs  ou pour l’extraction de miel spécial.

Chaque modèle peut être rempli par un bon nombre de cadres mais l’extracteur de miel radiaire a plus d’avantages puisqu’il peut contenir jusqu’à 120 cadres et plus. Lors de l’extraction, il est conseillé de toujours travailler avec une vanne ouverte pour éviter que la remontée de miel vienne bloquer le fonctionnement de la cuve. Dans les grosses exploitations, on peut retrouver des extracteurs de miel qui peuvent accueillir des hausses entières. Cela dans un souci de rentabilité et de moins de recours à un personnel.

 

 

La sélection Icko Apiculture

 

Aides FranceAgriMer pour la transhumance et le cheptel

LES AIDES FranceAgriMer ÉVOLUENT ! Le programme apicole, qui est le cadre des aides nationales aux apiculteurs, est un programme triennal. Le nouveau programme vient d’être lancé, et les aides que vous connaissez ont subi quelques modifications. Le montant de l’aide est de 40% maximum du montant HT des investissements, le pourcentage exact étant calculé après le 25 janvier en fonctio...

Lettre d'information Janvier

C'est le premier mois de l'hiver, le froid et la neige sont parfois au rendez-vous. On doit surveiller les entrées des ruches, les dégager de la neige qui aurait pu s’y mettre. Les jours vont commencer leur lente mais régulière croissance, les colonies mangent leurs réserves et pour ceux qui pèsent leur ruche tous les mois, on constate en pesée arrière environ 500 grammes à 1 kg de décroissance...

  En cours de chargement...
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus. X