Le leader européen du matériel apicole !

Téléphone : 04 90 40 49 71 lundi au vendredi: 9h30-12h / 14h-17h30

La formation en apiculture

Afin de devenir un bon apiculteur, il est nécessaire de suivre une formation en apiculture. Le cursus se divise en deux parties : celle dédiée à la formation théorique et celle qui se consacre uniquement à la partie pratique et qui est la plus importante. On n’a pas besoin de compétence spécifique mais la formation est tout de même importante et obligatoire.

Une formation en apiculture pour être un bon apiculteur

Tout le monde peut suivre une formation en apiculture, que cela soit pour devenir amateur ou professionnel ou juste par curiosité. La formation permet d’accéder plus rapidement au métier d’éleveur d’abeilles. On a le choix entre deux options pour suivre le cursus : soit on fait partie d’une association apicole, soit on s’adresse directement à un centre spécialisé ou à des apiculteurs professionnels pour suivre des stages complets. Si pour certains, l’apiculture est un passe-temps, pour d’autre, elle est une source de revenus importantes. Le métier s’apprend surtout dans la pratique. L’éleveur doit prendre soin des abeilles et de son nid, gérer la production et surtout faire marcher son exploitation. Pour suivre une formation apicole, on n’a pas besoin de compétence spécifique. Il est juste nécessaire de disposer de quelques notions techniques pour bien maîtriser son exploitation et pour le bien-être des abeilles.

Le contenu de la formation

La formation se divise en deux parties : la partie théorique et celle pratique. La période d’apprentissage théorique de l’apiculture permet au futur apiculteur d’apprendre plusieurs choses. On a l’anatomie et la biométrie des abeilles, les règles de bases de l’essaimage, comment reconnaître les variétés de miel. On y apprend également la gestion d’une entreprise, les techniques de pollinisation et les diverses règlementations liées à l’apiculture. La formation pratique en apiculturese fait durant trois mois suivi de l’obtention d’un certificat. C’est la partie la plus complexe et la plus déterminante puisqu’on attend de l’apiculteur en formation l’application de tout ce qu’il a appris durant les cours théoriques. Le stage se fait auprès des apiculteurs professionnels dans leur exploitation. L’apprenti apprendra le nettoyage et le montage des ruches, l’utilisation des différents matériels en apiculture, l’enfumage et la récolte des produits de la ruche. Un examen théorique clôturera la formation menant à la délivrance d’un certificat qui équivaut à un brevet professionnel.

  En cours de chargement...
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus. X