A la découverte de la ruche dadant

Une des ruches les plus courantes et les plus utilisées par les apiculteurs est la ruche dadant. Reconnue les utilisateurs comme simple et moins coûteuse, elle est le modèle standard en France. La ruche à cadre n’est pas très connue aux Etats-Unis qui se penchent surtout sur le modèle Langstroth. Mais en France, elle fait la fierté des apiculteurs du fait que son inventeur ait eu du succès avec la ruche sur les terres américaines à son, époque.

Les origines de la ruche dadant

Le nom de la ruche dadant vient de son inventeur Charles Dadant né sur les terres françaises et mort sur le sol américain. Plusieurs apiculteurs français lui reconnaissent le mérite d’être le fondateur de l’apiculture moderne. Son premier but en immigrant aux Etats-Unis était d’y établir une exploitation viticole mais cela ne se réalisa pas et il se tourna vers l’apiculture. Il commença par vendre du miel et de la cire. Sa rencontre avec Paix de Beauvoys et son livre marqua le tournant de sa vie. Et sa passion pour l’apiculture s’accentua après un entretien avec Moss Quinby.

Lui et son fils parcoururent le Mississipi en vendant du miel et des produits de la cire comme les bougies et il commença son exploitation à la fin de la guerre civile. Il disposa de 9 colonies d’où il tirait tous ces produits. La ruche dadant fut inventée et elle donna un nouveau souffle au monde de l’apiculture. Elle apporta un vent de nouveauté et d’évolution. On commençait à laisser de côté les ruches à cadres fixes pour s’orienter plus vers celles à cadres mobiles. Les rendements étaient plus conséquents et on pouvait réutiliser les cadres après la récolte. A sa mort, c’est son fils qui continua ses travaux et qui dirigeait l’American Bee Journal que son père a acheté vers la fin de la guerre civile et qui existe encore de nos jours.

Les caractéristiques de la ruche dadant

La ruche dadant est réalisée dans une caisse en bois de pin ou de sapin d’une quinzaine de kilos. Sa partie supérieure et inférieure se compose de planchers qui sont la plupart du temps pourvu de grillage qui protège les abeilles contre les poux d’abeilles. La circulation des abeilles butineuses est facilitée par l’existence du trou de vol. La ruche dadant comporte 10 cadres de dimensions 42 cm x 27 cm chacune avec une épaisseur de 24 mm. Les dimensions de la ruche sont de 50 cm x 42.6cm x 31 cm. L’apiculteur récoltera le miel produit sur les neufs cadres.  Un plateau muni d’un trou sert de plafond à la ruche dadant pour permettre à l’apiculteur de nourrir les abeilles en période d’hiver. Le toit est posé en dernier sur tout le système, dès fois il a la forme d’une toiture de maison et faite en tôle. Il servira de barrière de protection de la ruche dadant contre les intempéries et les caprices de la nature. Chaque élément de la ruche se superpose mais est interchangeable et peuvent se séparer facilement. Une ruche dadant produit jusqu’à 40 kg de miel pour plus de 60.000 abeilles ouvrières.