Honey B Healthy pour abeilles

Réf. HONEYB
HONEY B HEALTHY est un aliment complémentaire pour abeilles composé d'huiles essentielles de citronnelle et de menthe verte. Il participe à améliorer la santé globale de la colonie et contribue à son développement.
*
Livraison à domicile & en points relais
Actuellement indisponible
Disponible sur le site
Retrait gratuit en magasin ICKO
En fonction du choix du magasin
Participe au bon développement des colonies
Stimules les colonies
Produit naturel
Sans OGM

Boostez vos colonies d'abeilles

 

HONEY B HEALTHY® est utilisé comme stimulant alimentaire à la fin de l'hiver, au début du printemps, à l'automne ou pendant les pénuries de nectar. Il stimule la colonie et la calme lors d’évaporation à l’acide formique. Produit très concentré et économique, il démontre des résultats visibles immédiatement sur les colonies d'abeilles.

Honey B Healthy (HBH) a été mis au point à l'Université de West Virginia par le Pr Amrine. Ce produit rencontre un grand succès aux USA auprès des plus importants apiculteurs professionnels.

 

Mode d’emploi :

Dose d’emploi dans un sirop léger 1 : 1 Entretien : 2.5 ml par L de sirop (2.5 L par 1000 L), à cette dose, il joue aussi un rôle conservateur pour le sirop. En stimulation et pour relancer des colonies faibles : de 5 à 10 ml max par L, en pulvérisation sur les abeilles et sur les cadres : jusqu’à 20 ml par ¼ de L de sirop. 

 

Composition :

Glucose, eau, huiles essentielles de menthe poivrée et de citronnelle, lécithine et sodium lauryl, sulfate. 

Conseils
Caractéristiques
Composition
Conseils

Quand faut-il donner du sirop de nourrissement aux abeilles ?

 

Le nourrissement consiste à apporter des ressources alimentaires aux abeilles.
Il a pour objectif de pallier un manque de pollen ou de miel afin d'assurer des réserves suffisantes. Il est aussi utilisé pour stimuler le développement des colonies au démarrage de la saison.
Théoriquement, une colonie n’a pas besoin d’être nourrie, car elle gère ses réserves de miel naturellement. Mais au fil des décennies, les bouleversements climatiques, l'érosion de la biodiversité, l'augmentation du cheptel (sans gestion des ressources) et les sélections génétiques ont conduit les apiculteurs à assurer un nourrissement en toutes saisons pour maintenir la bonne santé (et parfois la survie) des colonies.

 

Nourrir au bon moment

Le nourrissement doit être adapté aux besoins de la colonie, à son état de santé et à la période de la saison apicole.
L'apiculteur doit vérifier régulièrement le niveau de réserves en pollen et nectar, tout au long de l'année, et en particulier pendant les périodes critiques. En entrée et sortie d'hivernage, entre deux miellées, suivant la météo et suivant les régions, l'apiculteur doit savoir reconnaître les signes de famines et de carences.
Le nourrissement peut être aussi nécessaire dès l’arrivée du printemps ou lorsque vous recevez un essaim. Ce nourrissement appelé « biberonnage » est pratiqué, car l’essaim n’a pas suffisamment de butineuses pour assurer un apport régulier de nectar, pour construire des cadres ou pour élever le jeune couvain. Pour ce type de nourrissement par exemple, nous conseillons l’Apistar qui dynamise et développe les essaims.
Entre les miellées, le nourrissement doit être administré dans le nourrisseur de votre choix sur des ruches dépourvues de hausses. Les quantités de sirop et les dilutions dépendent du sirop choisi. 

Avis clients