Lingette Aethina Tumida Beetle Bee Gone USA - naturelle

SKU GZ025
Description

Boîte de 48 lingettes de détection révolutionnaire, importées des USA, pour détecter la présence du coléoptère Aethina Tumida (sans produits chimiques).

Facile : Insérez une ou plusieurs feuilles Beetle Bee-Gone dans votre ruche afin que les coléoptères se rassemblent. Vos abeilles mâchent les feuilles et les transforment en pièges de coléoptère. Une fois que les coléoptères sont en contact avec les feuilles, ils se laissent appâter et mourir.

Efficace : Utilisez 1 à 2 feuilles par chambre à couvain pour la ruche Langstroth et 1 à 2 feuilles par 10 peignes pour la ruche Kenyane à barrettes.

Préventif : Placez les feuilles où vous trouvez les coléoptères ou là où ils sont le plus susceptibles de se cacher.
Par temps froid, les coléoptères préfèrent l'intérieur de la ruche et les zones au-dessus de la grappe de couvain. Par temps chaud, les coléoptères se déplacent vers le bas pour éviter la chaleur. Placez vos feuilles en fonction des saisons.

Répétition : les feuilles utilisées pour piéger les coléoptères sont à renouveler. N'hésitez pas à insérer de nouvelles feuilles.

En stock

7,20 €
Vous cumulez 8 Points fidélité avec cet article
Informations complémentaires

Le coléoptère Aethina Tumida est un danger sanitaire majeur dans le monde apicole car il génère des pertes économiques en détruisant les couvains, les cadres puis en fermentant le miel. Si les taux d'infestation sont élevés, les coléoptères peuvent détruire les colonies ou causer la désertion des abeilles.

La larve est le stade nuisible pour la colonie. Elle mesure environ 10 mm. Elle est de couleur blanc crème et peut, à première vue, ressembler à la larve de la fausse teigne (Galleria mellonella).
La femelle coléoptère pond ses œufs dans la ruche, les larves se métamorphosent au bout de 16 jours sous terre, à environ 300 mm de profondeur, le coléoptère émerge au bout de 3 à 4 semaines et monte dans la ruche.
Le coléoptère peut se multiplier abondamment dans les colonies infestées (1000 à 2000 œufs par femelle) où il se nourrit du couvain, du miel et du pain d'abeille.

Cependant, une colonie en bonne santé se défend contre le coléoptère, elle évite son développement et la destruction des réserves. En comparaison à la teigne, le petit coléoptère se développera plus facilement face à une ruchée faible ou malade.
Même si la colonie est forte, si le coléoptère est présent dans la ruche, il faudra extraire dans les 48 heures maximum après avoir récolté. Si l'apiculteur attend trop longtemps avant d'extraire, sa récolte sera perdue (fermentation, destruction du miel).

Caractéristiques techniques
Plus d’information
Conditionnementboîte
Contenance48 lingettes
UsageTraitement