Liquide d'étalonnage pour réfractomètres JE250/JE251

SKU JE2504
Description

Le liquide d'étalonnage permet d'étalonner le réfractomètre Analitik (JE250) et le réfractomètre avec LED intégrée (JE251).

Étalonnage et prise de mesure :
1. Ouvrir la plaque de lumière et s’assurer que la surface du prisme soit exempte d’égratignures et de saletés.
2. Mettre une ou deux gouttes de solution d’étalonnage fraîche ou de sirop d’érable sur le prisme.
3. Fermer la plaque de lumière afin que le sirop d’érable s’étende uniformément et sans bulle sur toute la surface du prisme.
4. Pointer la plaque de lumière vers une source lumineuse, puis tourner le voyant afin d’obtenir une image claire de l’échelle de mesure.
5. Lire où la ligne (différence entre le pâle et le foncé) croise l’échelle de mesure.
6. S’il est étalonné, ajuster la vis d’étalonnage jusqu’à ce que 18,6 soit affiché sur l’échelle de mesure.

Attention : le liquide d'étalonnage peut provoquer une sévère irritation des yeux. En cas de contact avec les yeux, rincer à l'eau pendant plusieurs minutes, avec précaution. Pour votre sécurité, il vous est conseillé de porter une protection des yeux.

En stock

4,30 €
Vous cumulez 5 Points fidélité avec cet article
Informations complémentaires

Avant le conditionnement et la commercialisation du miel, il est essentiel de se familiariser avec les sujets traitant l’humidité du miel, à savoir : le taux d’humidité à ne pas dépasser, les étapes à suivre au rucher et en miellerie, les outils et matériels utiles pour mesurer le taux d’humidité ou pour déshumidifier le miel.

Au rucher, il est fortement conseillé de contrôler l’humidité du miel des cadres, avant la récolte, à l’aide d’un réfractomètre, en effectuant diverses mesures d’humidité. Généralement, il suffit de placer une goutte de miel sur la lentille et de suivre les instructions notées. Cette procédure de contrôle s’exerce aussi bien à partir du miel operculé que du miel non operculé. Afin de respecter la législation, il est primordial de ne pas dépasser un taux d’humidité de 20 %. Le taux d’humidité idéal s’élève aux alentours de 17,5 - 18 %.
Le miel est hygroscopique, autrement dit, il absorbe facilement l’humidité de l’air, davantage lorsque le taux est supérieur à 55 %.
Le pourcentage d’eau (contenu dans le miel) est à contrôler car s’il est trop faible le miel est trop sec et par conséquent visqueux (environ 16 %). Au contraire s’il est trop élevé, il peut y avoir un développement de levures (au-delà de 19 %).

Lorsque le contrôle de l’humidité est positif, il est nécessaire d’utiliser un déshumidificateur. Il a pour rôle de réduire l’humidité contenue dans le miel.
Il existe différente technique mais la plus connue consiste à mettre les hausses récoltées en quinconce dans un local hermétique, puis d’utiliser un déshumidificateur adapté au volume pour sécher l'air et ainsi diminuer le taux d'humidité du miel. Cette étape peut durer entre 1 à 5 jours, cela dépend de la quantité de hausses à extraire et de l’humidité du miel.

Un bon taux d'humidité évitera toute fermentation et garantira à votre miel une grande stabilité.

Avis clients

Herve C.   publié le 10/03/2021 suite à une commande du 13/02/2021

4/5

Facile à utiliser