Mon compte

Sirop nourrissement abeilles Apistar - cuves

Réf. APIST.CUV
Apistar est un sirop de nourrissement pour abeilles, riche en fructose et en glucose, issu de sucre de betterave inverti. Cet aliment complémentaire pour abeilles est fabriqué en France, sans Maltose et directement prêt à l'emploi.
En savoir +
*
Livraison à domicile & en points relais
Actuellement indisponible
Disponible sur le site
Retrait gratuit en magasin ICKO
En fonction du choix du magasin
Assimilation rapide
Absence de maltose
Distribution facile
Origine France

Apistar, un aliment complémentaire pour abeilles haute qualité

 

Apistar est un aliment complémentaire pour abeilles de haute qualité, sans Mastose. Fabriqué en France, ce sirop de nourrissement issu de betterave inverti, est très facile à distribuer et rapidement assimilé par les abeilles.
Le sirop Apistar présente une richesse en fructose et glucose importante (33 % de glucose, 33 % de fructose) ! De plus, ses 34 % de saccharose sont transformés en glucose et fructose par les abeilles ce qui fait qu'il est un sirop 100 % digeste ! En effet, les enzymes de la salive de l'abeille effectuent l'"invertase" du saccharose pour le transformer en glucose et en fructose.

Conseils d'utilisation

  • Après dilution, le mélange doit être utilisé rapidement.
  • Peut être utilisé pur ou dilué avec un mélangeur (réf. JH114) et 10 ou 20 % d'eau (chaude de préférence).
  • Utilisation du sirop : du printemps à l'automne.

Composition :
Sirop concentré 73 % matière sèche.

 

Origine sucre :
Betterave

 

Constituants analytiques : 
Fructose (33%), Glucose (33%), saccharose (34%)

 

Stockage :
Stockage à l'abri de la chaleur, du froid et de la lumière directe.
DDM : 12 mois (à partir de la date de conditionnement).

 

Autre conditionnement :
Bidon de 14 kg (HC330)

Également disponible en camion citerne ou demi-citerne. Contactez notre service commercial : commercial@icko-apiculture.com

Conseils
Caractéristiques
Composition
Conseils

Quand faut-il donner du sirop aux abeilles ?

 

Le nourrissement consiste à apporter des ressources alimentaires aux abeilles.
Il a pour objectif de pallier un manque de pollen ou de miel afin d'assurer des réserves suffisantes. Il est aussi utilisé pour stimuler le développement des colonies au démarrage de la saison.
En théorie, une colonie n’a pas besoin d’être nourrie, car elle gère ses réserves de miel naturellement. Mais au fil des décennies, les bouleversements climatiques, l'érosion de la biodiversité, l'augmentation du cheptel (sans gestion des ressources) et les sélections génétiques ont conduit les apiculteurs à assurer un nourrissement en toutes saisons pour maintenir la bonne santé (et parfois la survie) des colonies.

 

Nourrir au bon moment

Le nourrissement doit être adapté aux besoins de la colonie, à son état de santé et à la période de la saison apicole.
L'apiculteur doit vérifier régulièrement le niveau de réserves en pollen et nectar, tout au long de l'année, et en particulier pendant les périodes critiques. En entrée et sortie d'hivernage, entre deux miellées, suivant la météo et suivant les régions, l'apiculteur doit savoir reconnaître les signes de famines et de carences.
Le nourrissement peut être aussi nécessaire dès l’arrivée du printemps ou lorsque vous recevez un essaim. Ce nourrissement appelé** « biberonnage » **est pratiqué, car l’essaim n’a pas suffisamment de butineuses pour assurer un apport régulier de nectar, pour construire des cadres ou pour élever le jeune couvain. Pour ce type de nourrissement par exemple, nous conseillons l’Apistar qui dynamise et développe les essaims.
*Entre les miellées, le nourrissement doit être administré dans le nourrisseur de votre choix sur des ruches dépourvues de hausses. Les quantités de sirop et les dilutions dépendent du sirop choisi. *

Avis clients