Le leader européen du matériel apicole !

Téléphone : 04 90 40 49 71 lundi au vendredi: 9h30-12h / 14h-17h30

Ruches traditionnelles et ruches à cadres

Une ruche est l’habitation artificielle que l’on réserve aux abeilles butineuses. Il est nécessaire de bien l’entretenir pour favoriser la survie de la colonie et la production. On distingue plusieurs modèles de ruches sur le marché mais on peut spécifier deux types de ruches en particulier.

Les ruches traditionnelles

Les ruches dans les premiers temps ont été inspirées par l’habitat naturel des abeilles à l’époque. La ruche traditionnelle était conçue dans un trop d’arbre. C’est la ruche typique que l’on retrouve dans le Sud de la France surtout dans les Cévennes. Ce qui est normal puisqu’elle s’adapte bien au climat et les colonies sont très fortes et les produits obtenus sont remarquablement de qualité. Les ruches en tronc disposent de parois pouvant avoir jusqu’à 15cm d’épaisseur et sont isothermes et rondes. Cette forme et cette texture permet de protéger le nid contre le froid en hiver et de conserver une chaleur convenable pour la survie des colonies. Les ruches traditionnelles sont faciles à fabriquer et ne demandent pas d’outils particuliers. Il faut bien choisir son arbre et avoir de la patience puisque sa conception prend beaucoup de temps.  Un diamètre de 55cm pour une hauteur de 65cm peut offrir jusqu’à 40litres aux abeilles.

Les ruches à cadres

Les ruches à cadres quant à elles sont les modèles modernes. Toujours en bois, elles se constituent de caisse où sont installées des cadres mobiles. Ces derniers serviront aux abeilles pour la construction des rayons. Les ruches modernes facilitent plus le travail de l’apiculteur surtout lors des récoltes ou de la visite de printemps. C’est également une bonne solution pour vérifier l’état de santé des abeilles ainsi que pour retrouver la reine sans difficulté. On recense de nos jours plusieurs ruches à cadres comme les modèles : Dadant, Voirnot, Langstroth, Layens…  Chaque continent a sa ruche de prédilection. Pour l’Europe, on remarque surtout la prolifération des ruches dadant et voirnot tandis sur le territoire américain, les éleveurs optent plus pour la ruche Langstroth.

  En cours de chargement...
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus. X