Mélangeur à miel double cuve 250 litres

SKU JE1720
Description

Mélangeur à miel double cuve 250 litres, idéal pour rendre le miel crémeux !

Lorsque la cristallisation est amorcée, il est nécessaire d'effectuer un mélange répétitif (à intervalles précis) afin d'obtenir un miel souple. Robuste, en acier inoxydable, ce mélangeur à miel est idéal pour les apiculteurs souhaitant rendre leur miel plus facile à tartiner, plus crémeux. 

Caractéristiques techniques : 

- Alimentation - 230 V
- Puissance moteur - 1,5 kW
- Vitesse de rotation - 36 obr / min
-  Plage de température: 30 -55 °C
- Dimension : longueur 850, largeur. 760, hauteur. 1 235 mm
-  Poids : 90 kg

Existe aussi dans d'autres contenances et en double cuve : 
- mélangeur simple cuve, 100 litres : JE171
- mélangeur simple cuve, 200 litres : JE1712
- mélangeur simple cuve, 500 litres avec pieds : JE1714
- mélangeur double cuve, 100 litres : JE1717
- mélangeur double cuve, 150 litres : JE1718
- mélangeur double cuve, 200 litres : JE1719

En stock

4 790,00 €
Vous cumulez 4790 Points fidélité avec cet article
Informations complémentaires

Le miel est une substance naturelle produite par les abeilles, composée de divers sucres mais aussi composée d’autres substances telles que des acides organiques, des enzymes et des substances solides provenant de la récolte du miel. Le miel peut être d’un brun foncé ou au contraire, incolore, peut avoir une consistance liquide, épaisse ou cristallisée. Toutes ces caractéristiques varient selon son origine florale. 

La cristallisation du miel : 

La cristallisation est un phénomène naturel qui entraîne le durcissement de différents miels. Quelques soient la vitesse de cristallisation et le niveau de solidification, le miel conserve ses arômes, ses valeurs nutritives et sa qualité. 
La cristallisation peut se produire rapidement ou lentement. Cela va dépendre, de la nature des sucres, principalement le fructose et le glucose, qui composent le miel. Par exemple, le miel d’acacia est un miel qui reste très souvent liquide, un temps infini, de par sa composition importante de fructose. A contrario, le miel de colza est connu pour sa cristallisation très fine et rapide car riche en glucose. 

Comment obtenir un miel cristallisé crémeux ? 

Pour mener à bien cette étape d’ensemencement, le miel à rapide cristallisation (exemple, miel d’acacia) doit être filtré et défigé. L’ensemencement consiste à incorporer dans ce miel encore liquide une quantité de miel à cristallisation très fine (environ 10 %), tel que le miel de colza ou de trèfle. Brasser le mélange permet de rendre le miel homogène mais aussi de déclencher une cristallisation. En effet, le miel dans le maturateur se cristallise en dupliquant les cristaux très fins introduits. Ainsi, les cristaux de miel d’acacia vont prendre la forme des cristaux de miel de colza ce qui va permettre d’obtenir un miel crémeux. Grâce au mélangeur ou à l’homogénéisateur, le miel est brassé de façon régulière et automatique ce qui évite d’obtenir un miel trop dur. Le brassage s'effectue à plusieurs reprises et à des intervalles précis, puis le miel est stocké à une température de 14 °C. 

Le conditionnement s’effectue tant que le miel est encore fluide et avant que les cristaux se forment. Lorsque ce moment est arrivé, il ne reste plus qu'à ouvrir le robinet du maturateur pour y laisser couler le miel dans un contenant (par exemple, seau ou pot).